Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

oemine cure printemps

Traditionnellement les anciens avaient l’habitude de préparer leur organisme à la venue du printemps en nettoyant leur organisme de tous les déchets et de toutes les toxines accumulées durant l’hiver. L’hiver était considéré comme une saison froide et humide ou les « humeurs » stagnaient ; ils pensaient qu’ils avaient besoin au tout début du printemps d’être libérées de cela en faisant une cure dépurative.
Qui ne ressent pas d’ailleurs le besoin de perdre quelques kilos superflus ?

Cette cure dite de printemps associe 3 compléments alimentaires : en 3 phases :
phase 1 :  la détoxification
la détoxification est un mécanisme par lequel le foie brûle les toxines de l’organisme. Elle est rendu possible grâce au soufre qui permet la sulfo-conjugaison. Les acides aminés soufrés permettent en effet d’ augmenter la solubilité des déchets de l’organisme et des toxiques d’origine externes (xénobiotiques ). Pour cela Oemine soufre est un complément composé des aliments les plus riches en acides aminés soufrés le radis noir, le raifort, le cresson. En outre ces aliments sous forme d’extraits secs concentrés ont une valeur traditionnelle « chaude et séche » cela veut dire qu’il réchauffent l’organisme comme le ferait un feu dépuratif. cette image était employée autrefois pour se faire une idée du processus.
Radis noir – Raifort  Le radis noir et le raifort sont des crucifères. Leur racine est utilisée pour soigner la dyspepsie et la dyskinésie biliaire ( troubles de la digestion lié à une mauvaise évacuation biliaire). Longtemps l’usage populaire a recommandé aussi ces aliments pour traiter les inflammations chroniques des voies respiratoires, la sinusite chronique; en fait chaque fois que les « pituites » encombraient les muqueuses. Ce sont des plantes qui fluidifient les mucosités et nettoient l’organisme. Il faut donc les utiliser en premier dans la cure qui précède le printemps :
2 gélules 3 fois par jour pendant 10 jours
phase 2 : le drainage
le drainage consiste comme en agriculture lorsque l’on draine au fond du champ les déchets des cultures. Dans l’organisme, pour récupérer les déchets et les éliminer on utilise donc des plantes de drainage comme le pissenlit ou le chiendent car elles renforcent l’évacuation par la voie biliaire ou urinaire. Parallèlement ils libèrent le foie de ses stocks de graisse et de sucre ( glycogène) pour aider à perdre du poids. Le fait d’associer cela au chrome favorise l’efficacité de l’insuline : qui diminue la glycémie tout en augmentant de la glycogénolyse hépatique.
Chiendent et Pissenlit ont aussi d’autres propriétés intéressantes :
Le pissenlit est une bonne plante contre le diabète. Il possède une activité comparable à
certains hypoglycémiants oraux  dans le diabète de type 2 (diabète gras)  . (1) Le mode d’action du pissenlit consiste en une inhibition de l’alpha glucosidase. Cet enzyme diminue l’absorption intestinale des sucres. Le pissenlit a également une action prébiotique, c’est à dire qu’il favorise la croissance des bacilles naturels intestinaux notamment il aide la croissance des bifidobacterii .
Le chiendent est également est recommandé pour régulariser le métabolisme. Comme le pissenlit c’est une plante dite traditionnellement fondante, rafraîchissantes, anti-inflammatoire. Chez l’animal il a été démontré que la prise régulière de chiendent pouvait faire baisser les triglycérides, le cholestérol
chez des rats diabétiques .
2 gélules 3 fois par jour de pendant 20 jours
phase 3 : Lipolyse – Dépurative – Alcalinisante
chaque fois que l’organisme brule et élimine des déchets il s’acidifie. De plus ce grand nettoyage de printemps nécessite également de ne pas de suite ré-encombrer le foie avec de nouveaux déchets.  C’est là qu’intervient la 3éme phase qui consiste à alcaliniser  et protéger le foie.
pour cela on utilise oemine citro betaine : une association naturelle de concentré de betterave et de citron.
la betterave contient un pigment,  La bétaïne  qui est un facteur lipolytique hépatique et sanguin visant à éviter les dépôt des triglycérides. Elle favorise la réparation cellulaire du foie et les réactions d’alcalinisation du sang. Elle réduit aussi l’homocystéine sanguine qui est incriminée dans l’ostéoporose et l’athérosclérose.
Le citron agit en inhibant la production hépatique de l’enzyme ATP-citrate lyase qui participe à la transformation des glucides en graisses. Il diminue donc la production et le stockage des graisses et, par conséquent, favorise la protection contre le foie gras.